Visite du château de Versailles

JPEG

Versailles a été choisi comme lieux de célébration pour le 40ème anniversaire de la Convention du patrimoine mondial, car il s’agit de l’un des premiers sites français inscrits sur la Liste du patrimoine mondial, dès 1979.

Rien n’est jamais acquis en matière de protection du patrimoine et Versailles en est un exemple flagrant. Depuis son inscription, ce bien a fait l’objet d’une réflexion permanente sur les impératifs de la restauration des bâtiments et l’accueil des visiteurs.

Versailles est un modèle pour la gestion des sites du monde entier, a conclu la Directrice générale de l’Unesco, Mme Irina Bokova qui a rappelé dans son discours le rôle moteur de la France dans la mise en œuvre de la Convention et a souligné l’excellence du travail de la Convention France-Unesco pour le patrimoine, entrée en vigueur en 1999. Celle-ci a permis, par des actions de coopération, d’aider les États ne bénéficiant pas de politiques patrimoniales à identifier et présenter des sites susceptibles d’être proposés au patrimoine mondial de l’Unesco. Par ailleurs, Mme Irina Bokova a rappelé que la France comprend plus de 37 sites inscrits sur la Liste du patrimoine
mondial.

La Convention du Patrimoine mondiale (pdf)

Mise en ligne : 27.02.12

publié le 22/04/2016

haut de la page