Qu’est-ce que le patrimoine culturel immatériel ?

La France a ratifié en 2006 la convention de l’UNESCO du 17 octobre 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI). Depuis cette date, la mise en œuvre de la convention a été confiée à la Mission ethnologie. Depuis janvier 2010, le département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique de la direction générale des patrimoines est le service compétent pour l’ethnologie et le patrimoine culturel immatériel. Selon les termes de l’arrêté du 17 novembre 2009, le département du pilotage de la recherche est chargé de coordonner la mise en œuvre de la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

On entend par patrimoine culturel immatériel l’ensemble des pratiques, expressions ou représentations qu’une communauté humaine reconnait comme faisant partie de son patrimoine dans la mesure où celles-ci procurent à ce groupe humain un sentiment de continuité et d’identité. Ces pratiques concernent principalement, mais de manière non exclusive, les tradition orales, musicales ou chorégraphiques, les langues en tant que supports de ces traditions, les jeux et sports traditionnels, les manifestations festives, les savoir-faire artisanaux, les savoirs et savoir-faire liés à la connaissance de la nature ou de l’univers. L’implication des personnes ou groupes porteurs d’un patrimoine culturel immatériel est la condition première de la sauvegarde de ce patrimoine, conformément aux objectifs de la convention.

Le département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique assure la coordination des actions liées à la convention de 2003 par l’animation du comité interdirectionnel du patrimoine culturel immatériel. En région, les conseillers pour l’ethnologie des directions régionales des affaires culturelles ou les ethnologues régionaux sont ses correspondants. Les actions liées à la convention sont menées en coopération avec les ethnopôles et plusieurs réseaux, tels que la fédération des écomusées et des musées , la fédération des associations de musiques et danses traditionnelles , la fédération des parcs naturels régionaux . Le département du pilotage de la recherche œuvre en partenariat avec la Maison des cultures du monde et plus particulièrement avec le centre français du patrimoine culturel immatériel de Vitré , ainsi qu’avec le centre régional de culture ethnologique et technique , qui sont des Organismes Non Gouvernementaux accréditées par l’UNESCO dans le domaine du patrimoine culturel immatériel. En partenariat avec le CNRS (équipe du Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture -LAHIC - de l’UMR IIAC 8177), le département conduit des actions de recherche sur les politiques patrimoniales, et notamment sur le patrimoine culturel immatériel.

Conformément à l’article 12 de la convention, qui enjoint aux États partie à la convention de dresser et tenir à jour l’inventaire de leur patrimoine culturel immatériel, le département du pilotage de la recherche est responsable de la réalisation de l’Inventaire du PCI en France. L’Inventaire des inventaires déjà existants et les fiches de l’inventaire sont disponibles en ligne, ainsi que la fiche-type pour l’inscription d’un élément nouveau.

Le département du pilotage de la recherche assure le repérage, le suivi méthodologique et l’instruction des projets de candidatures en vue de l’inscription d’élément du patrimoine culturel immatériel français sur les listes établies par l’UNESCO : liste représentative du patrimoine culturel immatériel et liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente. Ces listes sont consultables sur le site de l’ UNESCO dédié au PCI .

En coopération avec ses partenaires français ou étrangers, le département du pilotage de la recherche organise des journées, colloques ou conférences portant sur le patrimoine culturel immatériel. Les actions en faveur du patrimoine culturel immatériel prennent place dans l’ensemble des dispositifs offerts par le département du pilotage de la recherche au titre de l’ethnologie de la France : programmes de recherches, études finalisées, allocations de formation et de recherche, soutien à la création audiovisuelle et aide à la publication. En partenariat avec le cinéma du réel et le comité du film ethnographique , le département du pilotage de la recherche favorise la mise en valeur de production relatives au patrimoine culturel immatériel.

Depuis 2003, près de cent soixante pays à travers le monde on ratifié la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

publié le 20/11/2015

haut de la page