Places Stanislas, de la Carrière et d’Alliance à Nancy (1983)

Bien culturel inscrit sur la liste du Patrimoine mondial en 1983

Les trois places de Nancy forment un ensemble architectural unique. Construit entre 1752 et 1756 par une brillante équipe conduite par l’architecte Héré, ce projet habilement conçu a abouti à créer une capitale qui, tout en accroissant le prestige de son souverain, répondait aussi brillamment à sa vocation fonctionnelle. Elle illustre une étape significative de l’histoire urbaine.

L’UNESCO a reconnu la valeur universelle exceptionnelle de ces trois places lors du Comité du Patrimoine mondial de 1983.

La place Stanislas (dierk schaefer) - JPEG
- Place Stanislas

Considérée comme la plus belle place royale d’Europe, joyau de l’ensemble architectural du XVIIIème siècle, la place Stanislas a permis à Nancy de rayonner dans le monde entier. Bel exemple du classicisme français, elle est entourée de grilles finement ouvragées et rehaussées d’or réalisées par le ferronier Jean lamour, et de fontaines majestueuses dessinées par Barthélemy Guibal. L’Hôtel de ville, l’Opéra-Théâtre et le Musée des Beaux-Arts occupent une partie des bâtiments de la place.

Place de la Carrière - JPEG
- Place de la Carrière

Troisième site de l’ensemble architectural classé par l’UNESCO, cette place créée au XVIème siècle fut, à l’origine, un lieu de joutes et de tournois, d’où son nom de "Carrière". Elle fut remodelée au XVIIIème siècle afin de présenter une symétrie dans sa perspective. A l’entrée de la place ; deux hôtels particuliers se font face : l’Hôtel de Craon (Cour d’Appel) et la Bourse de Commerce (Tribunal Administratif). A l’autre extrémité, s’élève le Palais du gouvernement, encadrée par un hémicycle orné de divinités antiques.

Place de l'Alliance (j.labrado) - JPEG
- Place de l’Alliance

Cette place, plus petite et plus intime, fait partie de l’ensemble architectural du XVIIIème retenu par l’UNESCO. Elle doit son nom à l’alliance entre la Maison de Lorraine Habsbourg et de la Maison de France. En son centre, s’élève une fontaine remarquable, inspirée de la fontaine du Bernin de la place Navone de Rome, créée par Cyfflé.
Une double rangée de tilleuls cerne le terre-plein de la place, ils furent plantés en 1763.

Pour plus d’informations :
- Lire l’article sur la visite des ambassadeurs à Nancy.
- Télécharger le message de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, à l’occasion des célébrations du 30ème anniversaire de l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO de l’ensemble architectural des Places Stanislas, de la Carrière et d’Alliance à Nancy (pdf).

publié le 09/07/2014

haut de la page