Les organes décisionnels

La conférence générale

La conférence générale est l’organe décisionnel suprême de l’UNESCO. Composée des représentants de tous les membres, elle se réunit tous les deux ans pour déterminer les stratégies et les grandes orientations de l’Organisation et approuver la programmation - qui sera désormais quadriennale - et le budget biennal. Sont également invités à participer, en tant qu’observateurs, des Etats non membres, des organisations intergouvernementales, des organisations non gouvernementales et des fondations. Chaque Etat y dispose d’une voix, quelles que soient sa taille et l’importance de sa contribution au budget. La 37ème conférence générale se réunit du 5 au 20 novembre 2013.

Le Conseil exécutif

Qu’est-ce que le Conseil exécutif ?

Le Conseil exécutif de l’Unesco est composé de 58 États membres élus, parmi les 195 Etats membres de l’Unesco, par la Conférence générale pour un mandat de quatre ans. Le Conseil exécutif se réunit deux fois par an, au printemps et à l’automne. La France a toujours siégé au sein du Conseil et a été réélue en 2011 pour un mandat de quatre ans.

Un Président est élu parmi les représentants des États membres du Conseil exécutif. Le Président actuel du Conseil exécutif de l’Unesco est S.E.M. Mohamed Sameh Amr, Ambassadeur d’Égypte auprès de l’Unesco, élu par la 37è session de la Conférence générale de l’UNESCO, le 22 novembre 2013, pour deux ans.

Des organes subsidiaires permanents, commissions, comités, groupes de travail et le Bureau composent également la structure du Conseil exécutif. Six groupes électoraux ont été constitués afin de garantir à chaque région un certain nombre de sièges au Conseil :

  • Groupe I (États d’Europe occidentale et autres)
  • Groupe II (États d’Europe orientale)
  • Groupe III (États d’Amérique latine et des Caraïbes)
  • Groupe IV (États d’Asie et du Pacifique)
  • Groupe V (a) (États d’Afrique)
  • Groupe V (b) (États arabes)

Quelles sont les fonctions du Conseil exécutif ?

Les fonctions et responsabilités du Conseil exécutif découlent de l’Acte constitutif de l’Unesco et des règlements ou directives établis par la Conférence générale.

Les fonctions principales du Conseil exécutif sont :

  • préparer l’ordre du jour des sessions de la Conférence générale et étudier le programme de travail de l’Organisation ainsi que les prévisions budgétaires correspondantes que lui soumet le Directeur général ;
  • faire des recommandations relatives à l’admission de nouveaux États qui ne sont pas membres de l’ONU ;
  • faire des recommandations à la Conférence générale pour la nomination du Directeur général ;
  • étudier les rapports sur l’activité de l’Organisation présentés par le Directeur général ;
  • convoquer les sessions extraordinaires de la Conférence générale ;
  • convoquer des conférences internationales et non gouvernementales dans les domaines de compétences de l’Unesco.

Quel est le rôle du Directeur général de l’Unesco lors du Conseil exécutif ?

Le Directeur général ou son représentant prend part, sans droit de vote, à toutes les réunions du Conseil exécutif, de ses organes et de son Bureau. Il peut formuler des propositions en vue des mesures à prendre par le Conseil et présenter oralement ou par écrit des observations sur toutes questions en cours d’examen.

En séance plénière, le Directeur général :

  • fait rapport sur l’exécution du programme adopté par la Conférence générale ;
  • fait rapport sur le suivi des décisions et résolutions adoptées par le Conseil exécutif et la Conférence générale à leurs sessions antérieures ;
  • présente des propositions relatives au projet de programme et de budget.

Le Directeur général de l’UNESCO

- Le Directeur général est le responsable exécutif de l’Organisation. Il est élu par la Conférence générale, sur recommandation du Conseil exécutif pour un mandat de 4 ans renouvelable une fois. Mme Irina Bokova (Bulgarie) a été élue par la 35e conférence générale en octobre 2009. Sa réélection pour un second mandat lors du Conseil exécutif en octobre 2013 (par 39 voix contre 13 au candidat djiboutien et 6 au candidat libanais) sera confirmée par la 37ème Conférence générale.

publié le 21/11/2014

haut de la page