Les décisions du Comité du patrimoine mondial 2016 pour les deux candidatures françaises

Deux candidatures ont été présentées au Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO qui s’est tenu à Istanbul du 10 au 17 juillet : « l’Œuvre architecturale de Le Corbusier » en tant que site culturel et « la Chaîne des Puys-Faille de Limagne » comme site naturel. La candidature de Le Corbusier, portée par la France et six autres pays, a été inscrite sur la Liste du patrimoine de l’Humanité. Celle de la Chaîne des Puys-Faille de Limagne a été renvoyée quant à elle pour complément d’information.

L’œuvre architecturale de Le Corbusier. Une contribution exceptionnelle au mouvement moderne.

JPEG

L’œuvre architecturale de le Corbusier a été présentée conjointement par sept pays (Allemagne, Argentine, Belgique, France, Inde, Japon et Suisse) et regroupe dix-sept éléments repartis sur trois continents, démontrant la valeur universelle de son travail.
Cette inscription met particulièrement en avant l’esprit de l’UNESCO autour du progrès humain. A travers cette coopération culturelle entre les nations, cette inscription représente un parfait exemple de la contribution de la Culture au rapprochement des peuples dans la fraternité.

La Chaîne des Puys – Faille de Limagne

JPEG

Le Comité du patrimoine mondial a décidé du renvoi de la candidature de la Chaîne des Puys-Faille de Limagne tout en reconnaissant sa valeur scientifique. Témoin exceptionnel d’une phase essentielle de la création des continents, la Chaîne des Puys-Faille de Limagne est un condensé de 350 000 ans d’une histoire géologique mouvementée. Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, a affirmé son engagement pour faire reconnaître ce bien naturel par les instances de l’UNESCO et souligné la volonté de valoriser les territoires d’exception qui sont la vitrine de la France.

Cette procédure utilisée par le Comité est classique, il faut en moyenne 10 ans d’instruction pour rejoindre la prestigieuse liste. A travers sa délibération, le Comité salue l’exemplarité de l’engagement de la France et des acteurs locaux.

publié le 22/07/2016

haut de la page