Journée internationale du 27 janvier 2017 dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

La Commission Nationale Française pour l’UNESCO s’associe à la Journée internationale du 27 janvier 2017 dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste. La France a retenu cette date alors que le 27 janvier 1945, soit il y soixante-douze ans, les troupes alliées libéraient le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. La France entend en effet que « Cette journée de la mémoire devra faire prendre conscience que le mal absolu existe et que le relativisme n’est pas compatible avec les valeurs de la République. En même temps, il faut montrer que l’horreur s’inscrit dans une histoire qu’il convient d’approcher avec méthode, sans dérive ni erreur. Aussi appartient-il à notre institution de faire réfléchir les élèves à l’Europe du XXème siècle, avec ses guerres et ses tragédies, mais aussi à ses tentatives de synthèse autour des valeurs des droits de l’homme et à sa marche vers l’unité. »

La Commission Nationale Française pour l’UNESCO entend rappeler, dans chacun des évènements qu’elle organise, l’importance fondamentale de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme : « Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l’oubli », déclarait le philosophe et écrivain Elie Wiesel, prix Nobel de la paix, grand-croix de la Légion d’honneur, disparu le 2 juillet 2016 après une vie consacrée à l’étude à la défense des victimes de la Shoah et à la promotion inlassable des valeurs humanistes

La Commission Nationale française pour l’UNESCO participe aux commémorations qui se tiendront à l’UNESCO le 27 janvier 2017 pour dénoncer le génocide du peuple juif et d’autres crimes perpétrés par les Nazis. Cette année la journée de l’UNESCO sera placée sous le thème « Eduquer pour un avenir meilleur : le rôle des sites historiques et des musées dans l’enseignement de l’Holocauste. » Ceux-ci sont en effet, comme le rappelle l’UNESCO située à Paris, des lieux qui portent témoignage des crimes commis.

Par son président, M. Daniel JANICOT, la Commission Nationale Française pour l’UNESCO participera aux différents évènements prévus en partenariat avec le Musée de la Shoah. elle assistera ainsi à la table-ronde où s’exprimeront des représentants des musées de l’Holocauste, à l’inauguration de l’exposition présentant pour la première fois au public des objets ayant appartenu à des victimes et découverts récemment par le Musée d’Auschwitz Birkenau, enfin au concert de musiciens reconnus mondialement, Mme Martha Argerich (piano) et M. Ivry Gitlis (violon), Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO.

JPEG PNG JPEG PNG

PNG

publié le 17/01/2017

haut de la page