Centre historique d’Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d’Avignon (1995)

Cette ville du midi de la France fut le siège de la papauté au XIVe siècle. Le palais des Papes, forteresse d’apparence austère somptueusement décorée à l’intérieur par Simone Martini et Matteo Giovanetti, domine la cité, sa ceinture de remparts et les vestiges d’un pont du XIIe siècle sur le Rhône. Au pied de ce remarquable exemple d’architecture gothique, le Petit Palais et la cathédrale romane Notre-Dame-des-Doms achèvent de former un exceptionnel ensemble monumental qui témoigne du rôle éminent joué par Avignon dans l’Europe chrétienne au XIVe siècle.

Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon
Centre historique d'Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d'Avignon

En 1309, le Français Bertrand de Got, qui avait été élu et couronné souverain pontife en 1305, refusa d’aller à Rome et décida de s’installer temporairement dans un couvent dominicain à Avignon. sept papes v régnèrent jusqu’à l’élection de Martin v, en 1417, qui rétablit le siège de la papauté à Rome.

Le successeur de Clément, Jean XXII (1316-1334), s’installa dans le palais de l’ancien évêque qu’il transforma en palais papal sur le rocher des Doms, le long de la cathédrale. Benoît XlI, détruisit progressivement ce bâtiment et le remplaça par ce qui est maintenant appelé le Palais Vieux, couvrant la partie nord de l’actuel monument. La réalisation de cette structure occupa le maître b3tisseur Pierre Poisson pendant dix-huit années. Le successeur de Benoît, Clément VI (1342-1352). fit terminer l’ensemble sous la direction de Jean de Louvres qui avait amené d’lie-de France le style gothique qui prévaut ici. Clément chargea le célèbre peintre italien, Matteo Giovannetti de Viterbe de la décoration intérieure. Ce dernier travailla aux chapelles Saint-Jean et Saint-Martial, en attendant que le Palais Neuf soit terminé. Il supervisa également les travaux dans les autres salles et pièces du palais réalisées par des peintres français et italiens.

Avignon avait été vendue à Clément VI en 1348 par Jeanne reine de Naples et Sicile et devait rester la résidence des légats pontificaux italiens pendant près de quatre siècles après le retour des papes à Rome, jusqu’à ce qu’ils en soient expulsés au moment de la Révolution par le peuple d’Avignon qui, avant profité de sa longue association avec la papauté, décida de se joindre à la France. En 1793, la convention décida de démolir cette "Bastille du Midi" mais le massif édifice découragea les plus déterminés. Le Palais des Papes devint la propriété de la ville en 1810 et, huit ans plus tard, il fut mis à la disposition du ministère de la Guerre qui l’utilisa comme caserne jusqu’en 1906 où il fut rendu à la ville.

Découvrez aussi la vidéo de présentation du site :

publié le 08/07/2014

haut de la page