9ème session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (24 au 28 novembre 2014)

Du 24 au 28 novembre 2014 se tient la 9ème session du Comité intergouvernemental du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO à Paris.

La 9ème session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

Le Comité intergouvernemental, composé de 24 États élus par l’Assemblée générale des États parties à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel adoptée en 2003, se réunit tous les ans. Ce comité est présidé par S.E. M. José Manuel Rodríguez Cuadros (Pérou).

Le Comité étudiera les rapports périodiques soumis par 27 États parties sur leur mise en œuvre de la Convention et les rapports sur le statut de 8 éléments inscrits sur la Liste de sauvegarde urgente. Le Comité analysera, en outre, 8 candidatures pour la Liste de sauvegarde urgente ; 4 propositions pour le Registre des meilleures pratiques de sauvegarde ; 2 demandes d’assistance financière ainsi que 46 candidatures pour la Liste représentative.

Les candidatures à l’ordre du jour pour la Liste de sauvegarde urgente

La Liste de sauvegarde urgente regroupe les éléments du patrimoine culturel immatériel particulièrement fragiles ou en péril dont la sauvegarde est considérée comme étant une question d’urgence. Elle compte à ce jour 35 éléments inscrits et le Comité intergouvernemental étudiera lors sa 9ème session les 8 candidatures suivantes :

  • Cambodge – Le kun Lbokkator
  • Croatie – L’art traditionnel de la poterie au tour à Potravlje et Veli Iž
  • Éthiopie – La fête du Wirshato
  • Honduras – Les traditions orales des Tolupanes de la Montaña de la Flor
  • Kenya – La danse Isukuti des communautés Isukha et Idakho de l’ouest du Kenya
  • Pakistan ­– La promotion et la préservation de la Patiala Gharana, l’une des dix gharanas (écoles de pensée) de musique classique au Pakistan
  • Ouganda – La cérémonie de purification des garçons chez les Lango du centre-nord de l’Ouganda
  • Vénézuela (République bolivarienne du) – La tradition orale Mapoyo et ses points de référence symboliques dans leur territoire ancestral

Les candidatures à l’ordre du jour pour la Liste représentative

La Liste représentative est issue de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel adoptée par l’UNESCO en 2003. Cette Convention propose 5 grands « domaines » dans lesquels se manifeste le patrimoine culturel immatériel :
- les traditions et expressions orales, y compris la langue comme vecteur du patrimoine culturel immatériel ;
- les arts du spectacle ;
- les pratiques sociales, rituels et événements festifs ;
- les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers ;
- les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel.

Cette liste compte actuellement 281 éléments inscrits, dont 12 sont français. Le Comité étudiera à l’occasion de la 9ème session les 46 candidatures suivantes :

  • Algérie – Le rituel et les cérémonies de la Sebeïba dans l’oasis de Djanet, Algérie
  • Arabie saoudite – L’Alardhah Alnajdiyah, danse, tambourinage et poème d’Arabie saoudite
  • Argentine – La culture des cafés dans les quartiers de Buenos Aires : rituels, pratiques et relations sociales
  • Arménie – Le lavash : préparation, signification et aspect du pain arménien traditionnel en tant qu’expression culturelle
  • Azerbaïdjan – L’art et le symbolisme traditionnels du kelaghayi, fabrication et port de foulards en soie pour les femmes
  • Bangladesh – L’art traditionnel de la broderie Nakshi Kantha
  • Bolivie (État plurinational de) – Pujillay et Ayarichi : musiques et danses de la culture yampara
  • Bosnie-Herzégovine – La broderie de Zmijanje
  • Brésil – Le cercle de capoeira
  • Bulgarie – Tchiprovski kilimi (tapis de Tchiprovtsi)
  • Burundi – La danse rituelle au tambour royal
  • Chili – Baile Chino
  • Chine – Le Festival des torches de l’ethnie yi
  • Croatie, ex-République yougoslave de Macédoine, Serbie, Roumanie, République de Moldova, Turquie – La fête du printemps : les festivités d’Hıdrellez ou de la Saint-Georges
  • Égypte – Le tahtib, jeu du bâton
  • Espagne – Tamboradas, rituels de battements de tambour
  • Estonie – La tradition du sauna à fumée dans le comté de Võru
  • Ex-République yougoslave de Macédoine – La kopatchkata, danse communautaire du village de Dramtche, Pianets
  • France – Le gwoka : musique, chants, danses et pratique culturelle représentatifs de l’identité guadeloupéenne
  • Grèce – Le savoir-faire de la culture du mastiha à l’île de Chios
  • Inde – La fabrication artisanale traditionnelle d’ustensiles en laiton et en cuivre des Thatheras de Jandiala Guru, Penjab, Inde
  • Iran (République islamique d’) – Bārān Khāhi, rituels d’appel de la pluie du village de Kaburān à Tafresh
  • Italie – La pratique agricole traditionnelle de la culture de la « vite ad alberello » (taille de la vigne en gobelet) de la communauté de Pantelleria
  • Japon – Le washi, savoir-faire du papier artisanal traditionnel japonais
  • Kazakhstan – L’art traditionnel kazakh du dombra kuï
  • Kazakhstan – Kirghizistan – Connaissances et savoir-faire traditionnels liés à la fabrication des yourtes kirghizes et kazakhes (habitat nomade des peuples turciques)
  • Liban – Al-Zajal, poésie déclamée ou chantée
  • Malawi – La tchopa, danse sacrificielle des Lomwe du sud du Malawi
  • Mali – La sortie des masques et marionnettes de Markala
  • Maroc – Les pratiques et savoir-faire liés à l’arganier
  • Maurice – Le séga mauricien traditionnel
  • Mongolie – Le tir aux osselets mongol
  • Niger – Pratiques et expressions de la parenté à plaisanterie au Niger
  • Nigéria – La société initiatique ékpè (léopard)
  • Oman – Émirats arabes unis – Al-Ayyala, un art traditionnel du spectacle dans le Sultanat d’Oman et aux Émirats arabes unis
  • Ouzbékistan – L’askiya, l’art de la plaisanterie
  • Pérou – La fête de la Virgen de la Candelaria de Puno
  • Portugal – Le cante alentejano, chant polyphonique de l’Alentejo (sud du Portugal)
  • République de Corée – Le nongak, groupes de musique, danse et rituels communautaires de la République de Corée
  • République populaire démocratique de Corée – Le chant traditionnel Arirang dans la République populaire démocratique de Corée
  • Roumanie – Les processions au monastère de Moisei à l’occasion de la fête de sainte Marie la Grande
  • Serbie – La Slava, célébration de la fête du saint patron de la famille
  • Slovaquie – La foire de Radvaň
  • Slovénie – La Passion de Škofja Loka
  • Turquie – Ebru, l’art turc du papier marbré
  • Viet Nam – Les chants populaires ví et giặm de Nghệ Tĩnh

Les propositions au Registre des meilleures pratiques de sauvegarde

Le Registre des meilleures pratiques de sauvegarde est composé de programmes, projets et activités reflétant le mieux les principes et les objectifs de la Convention. De 2009 à 2013, le Comité a sélectionné 11 programmes, projets et activités pour ce Registre. Au cours de la 9ème session, le Comité intergouvernemental étudiera les 4 propositions suivantes :

  • Belgique - La sauvegarde de la culture du carillon : préservation, transmission, échange et sensibilisation
  • Hongrie - Une méthode hongroise d’éducation musicale et humaniste : le concept de Kodály
  • Indonésie - Création d’un espace culturel pour la sauvegarde, le développement et l’éducation au patrimoine culturel immatériel au Jardin de la belle Indonésie en miniature
  • Mexique - Xcaret, modèle de conservation et diffusion du patrimoine naturel et culturel de l’État de Quintana Roo et du Mexique

Vous pourrez suivre cet évènement en direct grâce à une retransmission audio

publié le 24/11/2014

haut de la page